AFFICHE-NUIT-DE-LA-BOURREE-2019-#5
: Samedi 26 Janvier 2019 à 13:15
: Dimanche 27 Janvier 2019 à 07:00
Grande salle des fêtes
Allée Antoine Valéry
19270 Sainte-Féréole
Bal (13/10€) - Stages (20€) - Table ronde (Prix libre)

Oyez oyez braves gens !

Vous avez retenu la date, voici maintenant venir le détail de la prochaine et cinquième édition de notre fameuse Nuit de la Bourrée en Limousin !

Un programme toujours aussi riche autour des musiques et danses trad du territoire, avec ouverture sur les contrées voisines pour élargir nos horizons !


Programme de la nuit de la bourrée en Limousin 2019

> De 14h à 17h30 – Stages et table ronde

Se présenter à partir de 13h15 à la Grande Salle des Fêtes.

• Musique d’ensemble avec Jacques Puech

De 14h à 18h – Pré-inscription requise – Se présenter à partir de 13h15 à la Grande Salle des Fêtes.
12 participants maximum – Tarif 20€ par personne + tarif réduit au bal.
Ce stage est ouvert à tous les musiciens qui sont capables de reproduire une mélodie d’oreille rapidement. Tonalité : Sol-Do.
Ce stage sera l’occasion de se confronter en groupe à l’interprétation de bourrées du Massif Central.
Il s’agira à partir de collectages de proposer des modes de jeu collectif intégrant des éléments constitutifs des bourrées : le bourdon, la répétition, la variation, la cadence.
Nous explorerons différentes entrées dans ces bourrées, différents points de vue afin de détacher et d’affiner des éléments de langage communs.

• Bourrées niveau intermédiaire avec Luce Lozano et Camille Lainé (COMPLET mais il reste des places au stage de Sautières)

De 14h à 17h30 – Pré-inscription requise – Se présenter à partir de 13h15 à la Grande Salle des Fêtes.
Niveau intermédiaire – 40 participants maximum – TARIF = 20€ / personne + tarif réduit au bal.
Durant ce stage, nous chercherons à développer et améliorer l’aisance dans la danse à travers divers éléments : travail sur la posture, le rapport à l’autre, la gestion de l’espace, etc.
Nous proposerons lors de ce stage de revoir les bases mais surtout de trouver comment interagir avec notre ou nos partenaire(s) afin de pouvoir prendre plaisir sans se sentir limiter par les chorégraphies ou les autres danseurs.
Il est recommandé aux stagiaires d’avoir déjà pratiqué la bourrée, notamment dans des stages, et d’en connaître le pas de base. Ne seront pas ou peu abordés les éléments d’interprétation et de stylistique (variations de pas, frappés, etc.)

• Sautières avec Pascale Nguyen

De 14h à 17h30 – Pré-inscription requise – Se présenter à partir de 13h15 à la Grande Salle des Fêtes.
Niveau intermédiaire – 30 participants maximum – TARIF = 20€ / personne + tarif réduit au bal.
La sautière est une danse traditionnelle peu connue, car elle ne se trouve que dans une région très délimitée, entre l’ouest de la Corrèze, l’est de la Dordogne et le sud de la Haute-Vienne.
L’objectif du stage est de pouvoir maîtriser le pas de base et plusieurs variations, et aussi de découvrir différentes formes de sautières : sautière en ligne ou en rond, sautière à 2, à 4 ou collective, « sautière passée » et « sautière à suivre », en gardant toujours le plaisir de danser !

• Patrimoine immatériel du Limousin avec Olivier Durif

De 14h à 17h30 – Pré-inscription requise – Se présenter à partir de 13h15 à la Grande Salle des Fêtes.
20 participants maximum – Tarif libre.
« J’aimais pas aller danser là-haut, ils jouaient des bourrées tristes… »
« Mais cette bourrée de l’Artense…pfff…elle est pas de l’Artense, c’est un truc des Monédières »
Aujourd’hui, le monde des bourrées indistinctement jouées « tristes » ou des « Monédières » a rejoint sans coup férir le paradis des musiques universelles et tous usages, signe positif, à tout le moins, de leur vitalité intemporelle et de leur musicalité retrouvée…
Et ben voilà : on se propose donc de causer ensemble de tout ça pendant ou après qu’on aura essayé de rappeler deux ou trois choses de leur histoire récente (mais pas que !), dans les territoires où elle a été retrouvée voici quelques quarante ans (ah oui quand même !)
Bref, Olivier Durif se propose de vous faire voyager à l’intérieur de cette histoire, violon et chant à l’appui, entre vérités et légendes de ce Massif Central dont la bourrée reste son esperanto.
Cet atelier est ouvert à tout un chacun.e, musicien(ne), danseur(se), chanteur(se), simple quidam ou féru(e) de ce monde, chacun.e portera son instrument, sa danse, ses anecdotes et ses convictions pour un petit tour de piste le long de cet après-midi autour du monde de la bourrée.

Télécharger la plaquette des stages.

Pour s’inscrire à un des stages, cliquer ici (date limite d’inscription en ligne : vendredi 25/01/2019 à 18h).

> 18h – Initiation aux danses de bal  avec Cyril Etienne

> 19h – Trad’Apéro avec La Galoche de Condat

> De 20h jusqu’au bout de la nuit – Grand Bal

• AuvergnatusAuvergnatus

Liées physiquement, rituellement à la danse, les mélodies du centre France, de l’Auvergne au Limousin, que sont les bourrées, scottishs, valses et polkas, sont caractérisées par un tempo très précis et un discours rythmique particulier, la « cadence ». Les pas des danseurs sur le parquet du bal en sont la formidable dynamique. C’est dans cet héritage en mouvement que s’inscrit Auvergnatus.
Jean Blanchard : banjo. Laurence Dupré : violon. Fabrice Lenormand : cabrette. Thomas Restoin : accordéon chromatique.

• Duo Combi-Payrat, création NDB#5Duo Comby-Payrat

Bernat Combi et Olivier Payrat sont « musiciens complices » depuis 1994, année des prémices du duo Eschantits.
Cette création centrée sur les chants et les musiques traditionnels du Limousin, mais aussi ouverte à des compositions plus contemporaines, avec toujours l’ancrage de la culture occitane, s’est développée et a perduré jusque dans les années 2010 sous différentes formules ou dénominations.
Aujourd’hui leur est proposé un nouveau challenge ; jouer du répertoire de bal dans le cadre de la Nuit de la Bourrée de Sainte-Féréole !
Le contenu musical sera essentiellement constitué de bourrées, bourrées enchantées, bourrées endiablées, thème oblige, émaillé de quelques autres danses, qui viendront à point nommé, défatiguer les jambes des danseurs…
Bernart COMBI et Olivier PEIRAT : voix, guitare, percussions, vielles à roue, oud.

• CocanhaCocanha

Forte de son ancrage, Cocanha chante une musique indigène dans la continuité de la création populaire. Les trois chanteuses de Cocanha font le pari d’explorer les va-riantes dialectales occitanes, poétiques et savoureuses.
Nourries par la transmission orale et des années de pratique, elles arrangent les mé-lodies et changent les paroles à leur guise, façonnant un répertoire qui leur ressemble. Mains et pieds claquent les rythmes de la danse. Les tambourins à cordes pyrénéens installent le bourdon percussif, brut et enveloppant, apportant au chant une pulsation vitale.
Trois voix, ancrées, timbrées, touchantes, aux percussions sonnantes et trébuchantes.
Lauréates talents France Bleu Occitanie
Maud Herrera, Caroline Dufau, Lila Fraysse : voix, pieds, mains, toon toon.

• Jonas Thin en solo, sortie de résidenceJonas Thin

Jonas est un cornemuseux avec de multiples facettes, fort d’un style de jeu empruntant les phrasés des musiques Centre France tintés d’ornements irlandais et d’improvisa-tions plus actuelles, n’ayant pu abandonner l’une ou l’autre des propositions musicales explorées.
Une résidence spéciale Nuit de la Bourrée est programmée juste avant l’événement, lors de laquelle Jonas Thin va mettre au point un programme de bal solo autour du répertoire traditionnel limousin et de la bourrée en particulier, en prenant appui sur les collections d’archives sonores traitées par le CRMTL.
Jonas THIN : cornemuses du Centre France.

• BourrasqueBourrasque

Né d’un goût commun pour les musiques à danser et d’une fougueuse envie de les faire vivre, le duo Bourrasque propose un bal au violon et au banjo, puisant à la fois dans un répertoire de mélodies populaires du Massif Central et des Appalaches (Etats-Unis). Deux univers musicaux qui se rencontrent et se cherchent, mêlant leurs origines et leurs couleurs singulières au travers d’un son brut, modal et résolument acoustique.
Marthe Tourret : violon, chant. Elisa Trebouville : banjo, fifres, chant.

• GravenoireGravenoire

Gravenoire, c’est la réunion, plus que la rencontre, de quatre musiciens, qui se côtoient depuis (presque ?) toujours. Lorsqu’un jour ils se sont retrouvés un peu par hasard tous les quatre sur scène pour une partie de bal, ils ont trouvé que ça marchait pas mal. Le hasard s’est transformé en occasions de jeu volontaires et voilà le résultat… une musique à danser dynamique, et à leur image : franche, directe et efficace.
Antoine Cognet : banjo, voix. Jacques Puech : cabrette, voix, pieds. Cyril Etienne : clarinette. Raphnin Maurel : accordéons diatoniques et chromatique, voix.


Buvette – Restauration avec L’éléphant Rose

Soupe à l’oignon et petit-déjeuner !


Tarifs

  • Entrée bal :
    • 13€ plein tarif ;
    • 10€ tarif réduit (adhérent•e•s Délires et des Notes & CRMTL, étudiant•e•s et chômeurs•euses sur présentation d’un justificatif, stagiaires des ateliers « Bourrées », « Sautières » et « Musique d’ensemble »).
  • Stages « Bourrées », « Sautières » et « Musique d’ensemble » : 20€
    (tarif réduit au bal pour tous les stagiaires des ateliers « Bourrées », « Sautières » et « Musique d’ensemble » : 10€).
  • Table ronde « Patrimoine culturel immatériel Limousin » : Prix libre.

Inscriptions/Infos


Hébergement

Sur la commune de Sainte-Féréole :

Sur le Pays de Brive-la-Gaillarde et alentours :


Pensez au covoiturage avec Covoit.net ou BlaBlaCar

Covoiturez avec Covoit.net

 

Pour venir à Sainte-Féréole (19) avec BlaBlaCar

Pour repartir de Sainte-Féréole (19) avec BlaBlaCar