Quatrième chronique : les Noëls en Limousin…

Lien d’écoute : https://radiopaysdegueret.bandcamp.com/track/et-si-on-parlait-no-l

DIFFUSION LE 19 DECEMBRE

« et si on parlait musiques traditionnelles ? » et si on parlait de Noël ?

  • Pour commencer, on a écouté un extrait du disque d’enfants « Noël qui vient, Noël qui va », éditions MODAL – CRMTL, dont on a choisi la plage 6. Pour vous procurer ce disque, appelez le CRMTL au 05 55 27 93 48.
  • On ya retrouvé Léon Peyrat, violoneux fameux de Saint-Salvadour, auquel le CRMTL a consacré un disque entier, dont on a choisi la plage 28 : « Dui lai es davalat» : Dieu est descendu/Du ciel à la terre/Pour amener la paix/Où il y avait la guerre/Pour amener la paix où elle n’était pas.
    A écouter ici, sur le site du CRMTL : https://crmtl.fr/actions/publications/partitions-livres/leon-peyrat/
  • On a ensuite diffusé également ce très beau Noël, dit Noël de Gentioux, chanté par Félicie Verbruggen sur le disque Chabretaires à Ligoure, plage 4. Cet air a été transmis par Philippe Hervy, à la fin des années 1980. Philippe Hervy jouait du banjo dans les bals avant de commencer la vielle à roue à Bourganeuf à plus de 80 ans… Pour vous procurer ce disque, appelez le CRMTL au 05 55 27 93 48.

Le musicien corrézien Olivier Payrat a consacré un disque et un recueil à ces airs de Noël. Il chante ici, Un jòune pastre somelhava, plage 10, typique de ces airs qui ont fait des aller-retours entre musique écrite et musique populaire.

Pour tout savoir sur Olivier Payrat : https://www.olivier-payrat.com/

Vous pouvez acheter ce disque et son recueil, Nadalons, sur le catalogue en ligne de la librairie occitane de Limoges : Vous pouvez acheter leurs disques sur le catalogue en ligne de la librairie occitane de Limoges : https://www.libraria-occitana.org/produit/ensemble-nadalons-chants-de-noel-livret-cd/

Ou rendez-vous physiquement à la librairie, 42 rue Haute-Vienne à Limoges.

Et parce que l’année nouvelle arrive vite, nous avons diffusé un chant de quête de la période de Pâques, dans cette tradition des Réveillés à laquelle nous consacrerons peut-être une chronique entière, interprété par le groupe Aronde…