Ils se connaissent depuis toujours et chantent ensemble depuis l’enfance. Alors, en même temps qu’ils ont appris à chanter, à harmoniser et à timbrer leurs voix selon l’héritage de leur région du Massif Central, les jeunes gens qui formeraient plus tard San Salvador ont appris une certaine liberté. Ils sont passés par le rock et le punk, se sont attachés à mêler des cuivres aux voix, avant de revenir il y a six ans à l’a cappella, qu’ils ont armé de deux toms et d’un tambourin. Leur polyphonie est aussi enracinée que créative, aussi « traditionnelle » que résolument contemporaine. Irrésistiblement, on monte avec eux vers la transe. L’auditeur se sent emporté loin dans un ailleurs du temps qui, curieusement, est aussi familier que dépaysant.

En vente sur https://pagans.bandcamp.com/album/la-grande-folie et à « Récoltes Locales » – Soleilhavoup E – 19460 Naves.