Répertoire de marches de violoneux et autres airs « à jouer debout »

Vous trouverez ici un choix d’airs, en grande partie issus du répertoire corrézien de l’atelier « Les violons de Seilhac », que nous voudrions partager plus largement à l’occasion de rencontres musicales futures avec tous les musiciens intéressés. L’idée est de disposer d’un répertoire collectif, propre à jouer en déambulant, ou au moins debout, comme l’occasion s’en présente souvent lors de diverses animations et autres évènements musicaux informels (alors que le répertoire de bal de bourrées, valses, etc, ne prend à mon avis sa pleine dimension que dans le jeu assis, appuyé sur la présence musicale de la percussion podorythmique). C’est pourquoi j’ai sélectionné des airs de « marches » au sens très large, incluant plusieurs types rythmiques : polkas, scottisch, bourrées à deux temps, branles, rythmes à 6-8, de même que dans les airs d’origines très variées utilisées comme marches de noces par les anciens violoneux.

Tous ces airs sont joués en tonalité de Ré, dans l’intention d’associer les violons à des instruments traditionnels de diverses origines, mais pouvant à mon avis bien entrer dans la couleur de cette musique : en particulier une cornemuse grave bulgare (la kaba gajda des Rhodopes), la chabrette limousine en La, des bourdons d’accompagnement tels que le gardon hongrois ou d’autres tambours à cordes, d’autres percussions, etc. Les modes mélodiques ont donc été choisis pour répondre aux contraintes particulières de la kaba gajda, qui engendreront parfois (de même que pour les chabrettes) de petites adaptations mélodiques (pour remplacer le si aigu dans quelques airs).

Je donne les partitions basiques, ainsi que l’enregistrement de chaque mélodie.

Jean-Marc Delaunay

—-

Partitions : « Musique de rue » 2 : En avant… Marches !