Les rendez-vous radiophoniques avec les musiques du monde

Jean-Yves et Myriam Lameyre, animent depuis plus de 15 ans des émissions de radio sur les musiques traditionnelles du Monde. Ces deux musiciens professionnels [(duo « Musiqu’à Deux »), membres de l’association “Rhapsode”, nous en disent un peu plus sur leur expérience radiophonique à la croisée des musiques ethniques, du folklore, de la World-Music et des musiques traditionnelles.

NMCL : Comment est né votre projet d’émission.
En 1990, Thierry Barbier, animateur à Radio Haute-Corrèze située à Ussel, nous a invité à créer une émission dédiée aux musiques traditionnelles. Nous avons commencé par animer une heure et demie d’antenne en direct ! Nous avons aussi présenté pendant une dizaine d’année une autre émission “Station Rhapsode” sur Radio Chardon à Egletons.
Aujourd’hui, nous présentons sur RCF-Corrèze deux émissions hebdomadaires : “Rhapsode magazine”, le samedi matin durant trois quart d’heure et “Regard sur…” le dimanche matin pendant un quart d’heure.

NMCL :Comment structurez-vous vos émissions ?
“Rhapsode magazine” est un voyage musical dont l’itinéraire est défini en fonction de l’inspiration et de l’actualité discographique ou festivalière du moment. Nous avons “carte blanche” pour présenter cette émission : nous pouvons retransmettre un concert-live, comme interviewer un artiste de musique traditionnel ou mettre en valeur une thématique musicale particulière. Mais dans tous les cas, on essaie de qualifier au mieux ces musiques en expliquant le contexte social, culturel et artistique dans lequel elles sont jouées ; nous précisons aussi le nom des groupes, des artistes, leurs contacts et les instruments utilisés. Ce sont autant de clés de compréhension pour les auditeurs.
Dans “Regard sur…”, au format de diffusion de plus courte durée, on y présente une information plus concentrée qui se spécialise souvent sur un seul sujet.

NMCL : Vous êtes animateurs bénévoles ?
Oui, totalement. Étant tous deux musiciens professionnels, nous pensons que cela fait partie de notre métier. Indirectement, nous mettons à profit notre statut d’intermittent du spectacle au service de la promotion et de la diffusion des musiques traditionnelles et cela nous permet de rester en phase avec l’actualité musicale du moment.

NMCL : Quelles sont vos relations avec les labels de production ?
En général, ce ne sont pas les très gros labels de productions de CD qui nous aident, par contre, Trad’magazine, Coop Breizh, l’Autre Distribution, l’Amta…, ou bien encore des musiciens qui produisent leur CD à compte d’auteur, nous envoient leurs disques. Nous recevons aussi des CD de tourneurs spécialisés notamment dans les musiques traditionnelles comme “Trois-quatre” ou “la Compagnie des neuf tribus”. Ces publications nous permettent d’enrichir la programmation musicale de nos émissions. Ces structures reçoivent en retour nos “playlist” que nous communiquons par ailleurs à la Sacem et aux maisons de distribution. À son niveau, ce type d’émission de radio participe donc à valoriser le travail réalisé par les labels, les tourneurs, les interprètes et les compositeurs de ces musiques.

NMCL : Quel est votre point de vue sur l’activité discographique dans ce domaine musical ?
Elle nous semble à l’image du marché des musiques traditionnelles où les esthétiques bretonnes et celtes – valorisant un travail de métissage, de fusion, de compositions, d’orchestration et d’arrangements – sont très présentes. Les musiques plus “roots” et plus locales tiennent un place plus marginale dans les productions discographiques de ce secteur musical.

NMCL : Comment articulez-vous votre travail au sein de Rhapsode et vos émissions de radio ?
L’association Rhapsode a pour mission de promouvoir et de diffuser les musiques traditionnelles et leurs diversités. Ces émissions de radio, où nous mettons en valeur l’éclectisme de ces musiques, sont donc le prolongement des objectifs de Rhapsode. L’auditeur peut y découvrir les musiques traditionnelles du monde : Europe, Afrique, Asie, Amérique du Nord et du Sud… Ces émissions sont une forme de médiation musicale originale qui continue de nous passionner après plus quinze années d’expérience d’antenne. Aujourd’hui, ce serait même difficile ne nous en passer !

Propos recueillis par Dominique Meunier pour les Nouvelles Musicales en Limousin, n° 84.

Renseignements :
Association RHAPSODE , Jean-Yves et Myriam LAMEYRE
19160 LAMAZIERE-BASSE
Tél. 05 55 95 94 49 Fax 05 55 95 08 06
Répondeur Trad’Info : 05 55 95 08 25
E-Mail : yves.lameyre19@wanadoo.fr