« Dans la campagne, les gens aiment beaucoup les battements. Ils aiment cela parce que les battements te frappent à l’estomac, au centre de la nervosité et ils te donnent l’émotion » dit Giovanna Marini, dans son français parfait, dans le film « Giovanna Marini, la voix des invisibles », film de Christian Argentino et Marie-Laure Désidéri. Battement, c’est ce qui va unir les événements que le CRMTL vous propose en ce mois de mars. Pas dans l’idée de se battre (oublions que Mars est le Dieu de la guerre), mais de faire battre, de créer cette vibration, ce mouvement, qui vont déclencher l’émotion dont parle Giovanna Marini. Battements à travers ce film, projeté précisément ce 8 mars, journée internationale des droits des femmes, parce qu’il y avait une réelle évidence à proposer une soirée autour de cette personnalité si forte, si précise et si émouvante. Cette projection, organisée avec Peuple et Culture Corrèze et la médiathèque de Seilhac, sera suivie d’un concert du Chœur de la Manu et d’un repas partagé.

Battements aussi dans le web-documentaire « Le violon populaire en Massif Central » qui sera mis en ligne dans le courant de ce mois de mars et dont on garantit qu’il vous frappera aussi à l’estomac parce que si, sur le sujet du collectage, on peut s’en tenir à un discours froid, distant, objectivé, l’on peut aussi montrer quels battements entre humains ces premières rencontres entre collecteurs et collectés ont créés et développés. C’est ce second choix que ce web-doc propose d’explorer dans sa première phase.

Battements dans la programmation du festival des Bredins (13e édition) que l’association Et la moitié ! propose, en co-production avec le CRMTL les 9 et 10 mars à Saint-Victurnien (87).

Battements dans cette sélection pensée d’airs pour violon que Jean-Marc Delaunay met en ligne sur notre site, aussi bien pour la musique que pour la danse…

Battements dans la très belle programmation proposée par l’association Koyam à Saint-Yrieix-la-Perche autour du Trio Chemirani avec concerts, ateliers, stages, conférence les 27 et 28 avril.

Battements enfin dans le rappel à adhésion que vous trouverez dans cette lettre parce que c’est précisément de ces battements que le CRMTL a besoin, entre adhérents, entre personnes. C’est parce que des bénévoles s’investissent sur les actions menées par le CRMTL que les battements peuvent advenir, que cela peut frotter comme dirait toujours Giovanna Marini.

Que le printemps à venir vous offre ces battements…

 

Ricet GALLET, Directeur du CRMTL